Le contrôle parental : un sujet sensible

Comme la plupart des pays occidentaux, la France accorde une grande importance au contrôle parental. C’est un sujet sensible qui est actuellement au centre des préoccupations du gouvernement français.

Au cours de cet article, nous verrons donc à quel point le contrôle parental préoccupe le gouvernement français. Nous verrons également les dispositifs mis en place par l’État pour inciter les parents à prendre leurs responsabilités.

Pour notre part, nous mettrons à votre disposition une solution très simple pour surveiller vos enfants après vous avoir parler de l’importance du contrôle parental et des risques auxquels s’exposent nos enfants. Commençons tout de suite !

Le contrôle parental et le gouvernement français

Le contrôle parental est en effet un sujet plutôt sensible en France et chez https://detectivesprive.fr/, nous en sommes parfaitement conscients. Si la France prône la liberté, le droit des enfants et la protection des données personnelles, il faut dire que le contrôle parental qu’il faut mettre en place aujourd’hui va plutôt à l’encontre de ces idéologies.

Quoi qu’il en soit, le gouvernement français incite aujourd’hui chaque parent à prendre les mesures adéquates pour imposer un contrôle parental à leur enfant. Cette volonté de protection des enfants est d’ailleurs visible partout sur les écrans grâce à des vidéos de sensibilisation.

Des vidéos de sensibilisation qui tournent en boucle

« Ce qu’ils regardent, ça nous regarde tous ». Voilà le slogan qu’on peut retrouver dans des vidéos de sensibilisation qui tournent en boucle depuis fin 2018 partout en France. Ces vidéos se manifestent sous forme de plusieurs courts-métrages, mais la morale reste la même : ce que regardent nos enfants nous regarde tous.

En effet, dans chacune de ces vidéos, on peut y voir un mineur (enfant ou adolescent) raconter son traumatisme après avoir regardé du contenu inapproprié sur internet. Il raconte les horreurs qu’il a pu voir sur la toile avant de finir son récit par dire « mais tout ça, je ne le dirais jamais », simulant le silence des enfants et adolescents après avoir vécu une telle expérience.

Voilà comment le gouvernement français par l’intermédiaire du Conseil Supérieur Audiovisuel (CSA) incite les parents à imposer un contrôle parental à leur enfant mineur. Un contrôle parental dont les établissements scolaires en sont également conscients de l’importance.

L’anecdote de Philippine Dolbeau

C’était en 2016 que Philippine Dolbeau s’est malgré elle retrouvée sur le devant des projecteurs. Alors âgée de 16 ans à l’époque, la lycéenne a créé un objet connecté qui connaîtra un grand succès auprès des établissements scolaires français après avoir vécu une expérience singulière.

Philippine Dolbeau a créé la startup New School qui est à l’origine d’une porte-clé permettant de contrôler la présence des élèves. S’il s’agit sans contexte d’une excellente idée surtout de la part d’une lycéenne, c’est l’histoire qui lui a permis de trouver cette idée qui frappe le plus.

Philippine Dolbeau raconte qu’elle a trouvé nécessaire d’automatiser le contrôle des enfants après avoir appris l’histoire d’un enfant qui s’est retrouvé oublié dans un bus scolaire pendant 8 longues heures.et il y a de quoi se remettre en question.

Philippine Dolbeau trouve qu’il est inconcevable de constater l’absence d’un élève sans pour autant prendre la peine d’en aviser ses parents. De leur côté, les parents n’ayant pas mis en place un dispositif de contrôle parental n’ont même pas remarqué que leur enfant n’était pas en classe, mais bloqué sur un parking.

C’est la raison pour laquelle Philippine Dolbeau a jugé nécessaire de créer un dispositif permettant d’automatiser la présence des élèves et de notifier les parents en cas d’absence d’un enfant.

L’importance du contrôle parental

Si le gouvernement français et les établissements scolaires de l’hexagone ont compris l’importance de surveiller les enfants, la plus grande part de responsabilité revient aux parents. S’il est important de mettre en place un contrôle parental pour éviter les contenus non appropriés aux enfants et de géolocaliser un enfant pour s’assurer qu’il est bien en classe, le plus grand risque qui menace les mineurs est ailleurs.

Ces derniers temps, on parle beaucoup du cyberharcèlement. Mais à quoi fait-on référence et que risquent nos enfants ?

Le cyberharcèlement ou cyberintimidation est le fait d’intimider d’autres personnes sur internet. Ces actes criminels et sévèrement punis par la loi font rage sur les réseaux sociaux et touchent surtout les mineurs. Les harceleurs peuvent eux-mêmes être des mineurs, mais il y a également des majeurs malintentionnés qui imposent des harcèlements moraux à leurs victimes.

Le souci c’est que les mineurs ne racontent pas toujours des mauvaises expériences à leurs parents. Or, ces cyberharcèlement peuvent affecter psychologiquement les victimes mineures et certaines victimes sont même arrivées à se suicider.

C’est pour cette raison que le contrôle parental est très important. Il est important d’établir un dispositif de contrôle parental permettant de surveiller les signes de harcèlement chez les enfants et ainsi prendre des mesures adéquates avant qu’il ne soit trop tard.

La solution pour surveiller ses enfants

Il existe différentes solutions pour mettre en place un contrôle parental et ainsi assurer la sécurité des enfants. Il y la solution psychologique, qui consiste à engager le dialogue et mettre en confiance l’enfant, la solution matérielle, qui consiste à accompagner l’enfant d’une puce électronique (puce Bluetooth, puce GPS, etc.), et la solution logicielle.

En tenant compte de l’efficacité et de la facilité de mise en place de toutes ces options, nous allons nous concentrer davantage sur la dernière option, à savoir la solution logicielle. En effet, il est possible et très facile d’imposer un contrôle parental à un enfant grâce à un logiciel de surveillance. Voici comment cela fonctionne.

Nous parlons de logiciel de surveillance, mais il s’agit plutôt d’une application de surveillance qu’il faudrait installer sur un téléphone mobile. Parmi ces logiciels espions de téléphone, il y en a un qui sort du lot et il s’agit de mSpy.

Il est très facile de surveiller le téléphone d’un enfant grâce à mSpy. Il vous suffit d’installer l’application espionne sur le téléphone de l’enfant et vous allez pouvoir imposer un contrôle parental en accéder à distance aux données du téléphone.

Parmi les nombreuses fonctionnalités de mSpy, voici les plus intéressantes :

  • Accès à distance aux messages textes (SMS) envoyés et reçus depuis le téléphone cible
  • Accès à l’historique des appels entrants et sortants
  • Accès aux applications de messagerie instantanée (messages envoyés et reçus sur Facebook Messenger, WhatsApp, Skype, etc.)
  • Accès aux activités sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, TikTok, etc.)
  • Accès à l’historique de navigation (tous les sites web visités sont accessibles à distance)
  • Blocage de sites web inappropriés aux enfants (à distance)
  • Accès à la localisation GPS en temps réel (voir la position de l’enfant dans une carte)
  • Instauration d’une zone de couverture qui permet à mSpy de vous notifier lorsque l’enfant sort de cette zone de couverture (vous serez notifié lorsque l’enfant sort de l’école par exemple)

L’ensemble de ces fonctionnalités est amplement suffisant pour mettre en place un contrôle parental et éloigner les enfants des risques liés à internet, aux réseaux sociaux ainsi qu’à d’éventuels enlèvements.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer